03 août 2015

Kyoto - Kinkaku-ji (金閣寺) ou Temple du Pavillon d'or

Kyoto - Kinkaku-ji (金閣寺) ou Temple du Pavillon d'or

Comme promis, voici un nouveau billet sur nos visites dans Kyoto lors de notre séjour au Japon.

Cette fois, je vous emmene dans l'une des visites incontournables de Kyoto : le fameux Kinkaku-ji, également connu sous le nom de "pavillon d'or", et pour cause !

Le Pavillon d'or se situe dans le Nord-Ouest de Kyoto, assez loin du centre, mais facilement accessible en bus. Nous étions pour notre part vraiment tout près puisque notre Ryokan était situé dans cette partie de Kyoto.

Pour ceux qui ne le savent pas les Ryokans sont des auberges typiques, bien moins cher que l'hôtel et beaucoup plus typiques - à noter, il faut souvent les payer en liquide, peu accepte la carte de crédit.

On y dort à la japonaise sur des futons déposés sur des tatamis. Lorsque l'on sait ce qu'est un tatamis, on comprend que l'on enléve ses chaussures dès l'entrée pour se déplacer dans le Ryokan. D'ailleurs on vous propose des chaussons pour se déplacer dans le ryokan.
On y trouve aussi à disposition comme au fond de la photo ci-dessous à droite, des Yakata, un kimono de coton (ici bleu)

Généralement, on y trouve un onsen (bain japonais commun avec une partie femme et une partie homme) et parfois un bain individuel privatif.

  

Avant de partir pour notre visite, petit déjeuner japonais traditionnel. Il est constitué de tsukemono qui sont des légumes marinés et saumurés, des algues, du poisson, des oeufs (ici sous forme de tamago), riz et soupe... le tout accompagné par un thé. Il répond à la règle du kaiseki qui veut que l’on serve simultanément plusieurs petits plats très divers.

Bien évidemment, il est possible de demander un petit déjeuner occidental ! Bien plus apprécié par les enfants ;o)

Le petit déjeuner pris... Nous partons pour notre visite du matin : le Kinkaku-ji (金閣寺) ou Temple du Pavillon d'or.

C'est l'un des temples bouddhistes les plus visités à Kyoto.

Le Pavillon d'or porte son nom du fait de sa magnifique construction principale recouvert de feuilles d'or, qui se situe près de l'entrée du parc. Le Pavillon d'or est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1994.

Ce batiment date de 1397, par le shogun Ashikaga Yoshimitsu, dont il était la "villa de retraite". A sa mort en 1408, le bâtiment est devenu un sanctuaire sacré.
Incendié en 1950 par un pretre, il a été reconstruit à l'identique. Construit près d'un étang, il ne faut pas manquer son reflet dans l'eau.

La visite s'effectue suivant un chemin qui longe le pavillon, ce qui permet de le prendre en photo depuis l'autre côté du lac, juste à l'entrée du jardin, et depuis l'arrière, dans un virage. 

Le jardin est comme tout jardin japonais impeccable... et comme toujours grâce aux jardiniers.

Comme dans nos visites précédentes, nous croiserons de multitudes de collégiens, lycéens... dont certains qui ont expérimenté leur anglais sous l'oeil attentif de leur professeur ;o) Cela ne prend que quelques minutes et c'est assez amusant.

 

A la fin de la visite du jardin, un dernier temple où on vient prier. On y trouve plusieurs étals où on vend des cierges, des porte-bonheur, ou des calligraphies. 

 

Pour plus d'infos, je vous mets ici les liens qui m'ont permis de préparer ma visite au Pavillon d'or de Kyoto :

- le site de France - Japon : en français
- Kanpai ! : en français

Pour accompagner ce billet, pas de recette spécifique à Kyoto ou même au pavillon d'or, mais un dessert japonais que j'aime beaucoup :

Cheesecake Japonais

 Contrat Creative Commons Tous les textes et photos contenus sur ce blog sont la propriété de Sandrine Chauvin, alias Sbc sur ce blog ou Macaronette et Cie sur mon blog de cuisine.

Posté par Totchie à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Kyoto - Kinkaku-ji (金閣寺) ou Temple du Pavillon d'or

    Même la visite est vraiment sympa et originale, j'ai une petite préférence pour le Ginkaku-ji ^^

    Posté par Gaijin au Japon, 16 septembre 2015 à 18:21
  • Omamori

    Wonderful temple. The omamori of Kinkaku-ji temple can be found on www.omamori.com

    Posté par Marc, 23 décembre 2016 à 09:05
Poster un commentaire